Les différentes méthodes pour apprendre l’anglais

Apprendre l'anglaisMaîtriser l’anglais devient de plus en plus important, surtout dans le milieu professionnel dans lequel apprendre l’anglais pour se perfectionner dans son travail est devenu essentiel. Lorsqu’on a peu suivi les cours d’anglais au collège et lycée, difficile de se replonger dans les cours de langue anglaise ! De plus, les méthodes sont nombreuses et variées, le prix peut différer ainsi que la durée.  Avant de se lancer dans le perfectionnement de l’anglais, il faut savoir que cela passe par beaucoup de pratique et d’investissement. En effet, il ne suffit pas simplement de lire vite fait un article de presse anglophone pour apprendre la langue de Shakespeare. L’anglais est une langue vivante qui nécessite de faire des exercices réguliers de lecture, d’écriture, d’oral et d’écoute de la langue.

Pour vous aider, voici quelques méthodes pour apprendre rapidement et facilement la langue de Shakespeare :

L’immersion totale dans un pays anglophone

Cette méthode est de loin la plus efficace et la plus rapide. En effet, une fois dans le pays, il est difficile de ne pas avoir à maîtriser la langue ne serait-ce que pour commander un café !Pour ceux qui se lancent à l’aventure avec un niveau d’anglais assez bas, les premiers mois risquent de paraître plutôt difficiles : chercher un logement, un emploi, se faire de nouveaux amis … Tout passe par la langue !Ainsi, si cette méthode est la plus efficace, elle est également la plus rude. Mieux vaut être téméraire et ne pas avoir peur de se sentir seul.
Selon le pays choisi, les accents sont différents et la compréhension peut s’avérer plus ou moins difficile. L’anglais de base, celui qui est appris dans les écoles est celui du sud de l’Angleterre, qui est également le plus facile à comprendre. Cependant, il est également possible d’apprendre l’anglais en Ecosse, aux Etats-Unis ou encore en Australie !
Pour que le processus de formation soit plus rapide, il est évidemment possible de prendre des cours d’anglais dans une école ou un centre de formation local.
Bien évidemment, l’immersion totale a un cout qui est assez élevé et qui correspond à celui d’un voyage : l’hébergement, la nourriture, les visites …

Les examens d’anglais officiels

Les examens officiels sont généralement reconnus auprès de l’employeur. Il s’agit là d’un bon moyen de valider son niveau d’anglais sans avoir à tenir une conversation en entretien d’embauche. Cette méthode nécessite un apprentissage préalable : immersion dans un pays anglophone, cours officiels ou cours du soir. Les examens diffèrent selon les pays et le niveau de l’examen : aux Etats-Unis, il s’agit du TOEFL. En Angleterre, l’université de Cambridge a mis en place 3 examens de niveaux différents : Le FCE (First Certificate of English) pour le niveau basique, le CAE (Certificate in Advanced English) et le CPE (Certificate of Proficiency in English). Enfin, il existe également le TOEIC qui est basé sur un système de notations par points : plus le nombre de points est élevé, plus grande est la maîtrise de l’anglais. Tous ces examens comportent différents exercices : la lecture, l’écoute, l’oral et l’écriture.
Le passage de ces examens est payant. La somme varie en fonction du niveau de l’examen.

Les cours d’anglais du soir

Non officiels, les cours du soir délivrent généralement à la fin de la formation un diplôme qui valide les jours ou semaines de cours suivis. Il s’agit là d’une méthode plutôt facile à suivre. Il est bien sûr possible de suivre ces cours du soir dans un pays anglophone mais il est également possible de suivre des cours dans son pays. Les cours du soir sont généralement dispensés par un professeur d’anglais natif ou non et sont payants.

Les logiciels et les livres pour apprendre l’anglais

Les librairies regorgent d’ouvrages qui permettent d’apprendre l’anglais chez soi, de manière simple et ludique. Généralement, les livres sont accompagnés d’un CD qui permet d’écouter des conversations, de répéter … Par exemple, la collection « Pour les nuls » propose un livre qui permet d’apprendre l’anglais, même avec un niveau de base.
Cette méthode d’apprentissage de la langue de Shakespeare nécessite d’être assidu à la tâche. Sans motivation et volonté, il est facile d’abandonner après la première lecture.
Les livres et logiciels peuvent couter entre 10 et 30€ selon la qualité de l’ouvrage.

La méthode d’apprentissage « home made »

Cette dernière méthode est la moins couteuse mais nécessite le plus de volonté. Elle consiste à apprendre par soi-même l’anglais avec des méthodes gratuites. Cela passe alors par la presse anglophone disponible sur le web, les séries américaines en VO et si possible sans sous-titres, l’écoute de radios anglophones (BBC par exemple) … Internet regorge de sites d’apprentissage de la langue anglaise.

Voici toutes les méthodes qui permettent ainsi d’apprendre l’anglais plus ou moins facilement. Selon les personnes, la motivation et le niveau requis, la méthode entreprise peut différer. Il est également possible de coupler plusieurs méthodes pour apprendre plus rapidement, par exemple : partir dans un pays anglophone, suivre des cours pour passer un examen officiel et lire la presse locale !

Good luck !

Share This Post On